3 questions à Anne Leblanc et Sophie Holowacz


Quelles sont les bases nutritionnelles d’un « vieillissement réussi » ?

D’une manière générale, une alimentation variée et équilibrée, riche en fruits et légumes, la pratique d’une activité physique sont autant de points à intégrer pour faciliter un vieillissement réussi. A l’inverse, des comportements pro-oxydants comme la consommation de tabac, des expositions au soleil excessives et répétées peuvent accélérer le processus de vieillissement.

Quels sont les conseils pour bien vieillir ?

Il est intéressant de prendre plus particulièrement en compte :

 

  • Le système immunitaire : qui devient moins efficace avec l’âge pour lutter contre les pathogènes.

  • Les muscles : on parle souvent de la fonte musculaire chez les personnes âgées. Or ces muscles sont essentiels et sont des acteurs majeurs de la santé car ils peuvent avoir un effet bénéfique pour lutter contre l’insulino-résistance par exemple.

  • Les articulations : il faut entretenir ces articulations et les ménager ! Chez des personnes en surpoids, une légère perte de poids peut permettre de limiter leur usure mais également la pratique d’une activité sportive non traumatisante.

Les neurones : si leur nombre ne diminue pas vraiment au cours du vieillissement, leurs connexions elles, tendent à être moins nombreuses et désorganise le système. Le maintien de cette connexion est donc un point essentiel du bon vieillissement du cerveau. Une vie sociale active et travailler sa mémoire permettraient de conserver plus longtemps leur fonction.

Les bifidobactéries peuvent-elle être bénéfiques chez la personne âgée ?

En effet, des études de supplémentation1 en bifidobactéries souches microbiotiques ont été menées spécifiquement chez la personne âgée (60 à 102 ans selon les publications) et se sont accompagnées d’effets bénéfiques sur la santé, aussi bien :

  • au niveau digestif : augmentation de la fréquence de défécation et réduction du transit oro-fécal
  • qu’au niveau immunitaire : réduction du statut inflammatoire, stimulation de l’immunité innée, ainsi que protection vis-à-vis de certaines infections hivernales

Dossier réalisé en collaboration avec Anne Leblanc, Chef de Projets Recherche et Sophie Holowacz, Chargée de Recherche Groupe PiLeJe – Novembre 2013


1.Tiihonen, K., Ouwehand, A. C. & Rautonen, N. (2010) Human intestinal microbiota and healthy ageing. Ageing Res Rev 9 : 107-116.

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook