3 questions à Isabelle Guinobert, Chef de projet Recherche PiLeJe


 

Pourquoi maintenir une consommation suffisante de fruits et légumes en automne ?

Les études épidémiologiques indiquent qu’une forte consommation de fruits et de légumes est associée à un risque plus faible de maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires et le de diabète de type 21. Il est recommandé de manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour, et ce quelle que soit la saison, cela permet d’apporter des micronutriments importants pour le bon fonctionnement de l’organisme comme les vitamines, des minéraux, mais aussi des fibres1, 2. Ces aliments apportent également des phytomicronutriments. Ces derniers sont des substances présentes uniquement dans les végétaux comme les caroténoïdes et les polyphénols et leurs effets bénéfiques sur la santé font l’objet de nombreuses études3.

En été et surtout en vacances, il semble plus facile de composer ses menus avec des fruits et légumes de saison. A la rentrée, bien que la diversité des fruits et légumes sur les étals semble moins importante qu’en été, il est possible de garder cette bonne habitude en profitant de la pleine saison des pommes, des poires et du raisin. Coté légumes, c’est la saison de plusieurs variétés de choux, de légumes verts tels que les épinards et le brocoli, du céleri rave, du navet et du potiron… Pensez également aux noix, noisettes et chataignes4.

 

1 EUFIC. 2012 : http://www.eufic.org/article/fr/expid/Consommation-fruits-legumes-Europe/

2 PNNS. Fiche Conseil 1 - "Au moins 5 fruits et légumes par jour sans effort". INPES. 2008 

3 Les phytomicronutriments- Amiot M-J. et coll. Tec&Doc.2012

4 http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/ 

Retour au bureau : rester assis toute la journée-a-t-il un effet sur notre santé ?

De plus en plus d’études laissent penser que le fait de rester longuement assis à des effets néfastes sur la santé en augmentant la mortalité et le risque de maladies cardiométaboliques1. Par exemple, une étude américaine publiée en 2012 a montré que les personnes qui réduisent à trois heures la durée passée en position assise par jour gagnent en moyenne presque un an et demi d’espérance de vie2. Alors, de retour au bureau, faites une pause loin de votre ordinateur toutes les 30 min, au cours de longues réunions faites des pauses debout, restez debout lors d’appels téléphoniques, déplacez-vous jusqu’à votre collègue plutôt que de l’appeler ou lui envoyer un e-mail2.

La rentrée est également une bonne occasion de s’inscrire à un club de sport pour avoir une activité physique régulière et lutter contre la sédentarité. Celle-ci qui, en plus de vous aider à vous relaxer et être plus détendu, protégera votre santé3.

 

1 Dunstan DW et al. Too much sitting—a health hazard.Diabetes Res Clin Pract. 2012 Sep ;97(3):368-76.,

2 Katzmarzyk PT, Lee IM. Sedentary behaviour and life expectancy in the USA : a cause-deleted life table analysis. BMJ Open. 2012 Jul 9 ;2(4). 

3 INPES. Le guide nutrition pour tous - La santé vient en bougeant. 2004

Comment préparer vos enfants au rythme de la rentrée scolaire ?

Après 2 mois de vacances, l’horloge biologique de vos enfants ou petits-enfants peut avoir été décalée avec des repas et couchers plus tardifs ou des siestes écourtées… 

L’horloge biologique se situe au niveau du cerveau. Elle sert notamment à gouverner le rythme de l’éveil et du sommeil1

Le sommeil a un rôle essentiel sur le plan physiologique et psychologique chez l’enfant car il permet un développement harmonieux, restaure les fonctions de l’organisme, lutte contre la fatigue et favorise les apprentissages2

Pour aider vos enfants à retrouver un rythme circadien harmonieux, quelques habitudes peuvent être utiles :

  • Privilégiez, en semaine, des heures de dîner et de coucher fixes. La régularité des heures de coucher et de lever est importante pour l’équilibre de votre enfant3
  • Préférez le soir les aliments qui vont permettre d’apporter les précurseurs de la mélatonine « l’hormone du sommeil » comme les poissons et les glucides lents (riz, pâtes, pommes de terre…)4.
  • Eviter la consultation d’écran une à deux heures avant le coucher5. En effet, les lumières artificielles des écrans modifient la sécrétion de mélatonine, augmentent le niveau d’éveil et retardent l’endormissement. Toujours pour la lumière, limitez-la dans la chambre. L’obscurité est en effet une condition nécessaire de la sécrétion de mélatonine et donc de l’endormissement
  • Selon l’âge de vos enfants et leur forme, vous pouvez prévoir des sorties et des temps d’activité physique réguliers. En effet, l’activité physique permet un endormissement plus rapide, augmente la durée de sommeil et l’attention durant la journée5. Attention toutefois à ne pas prévoir ces activités trop proches du coucher.
  • Les rituels du sommeil sont importants6. Ils contribuent à rassurer l’enfant à ce moment particulier du passage de l’éveil au sommeil.

Dossier réalisé en collaboration avec Isabelle Guinobert, Chef de Projets Recherche – Septembre 2014 

1 Horloge biologique et rythme veille/sommeil. Pr Damien LEGER et Dr Bertrand de LA GICLAIS - Centre du Sommeil et de la Vigilance

2 Aménagement du temps scolaire et santé de l’enfant – Rapport Académie de Médecine – Janvier 2010

3 INPES- Dormir, c’est vivre aussi. 2007. http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1050.pdf

4 Les secrets de la Micronutrition. Dr Bertrand Guérineau. 2010. Editions Albin Michel

5 Passeport pour le sommeil. Institut du Sommeil et de la Vigilance. 2006. http://www.institut-sommeil-vigilance.org/wp-content/uploads/2012/06/Passeport-du-sommeil.pdf

Réseau Morphée : http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/le-sommeil-selon-le-profil-enfant-ado-senior/le-bebe/de-1-a-3-ans

 

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook