Garder des jambes légères


La sensation de jambes lourdes est un signe qui revient plus fréquemment l’été avec le temps humide et chaud. Elle concerne 18 millions de personnes, dont 57% de femmes1. Quels en sont les signes ? Existe-t-il des solutions efficaces ?

Les "jambes lourdes" : définition2,3

Les troubles veineux sont caractérisés par une altération des valvules, sortes de petits clapets qui empêchent normalement le sang de redescendre dans les jambes. Lorsque ces valvules ne sont plus étanches, le sang reflue vers le bas et notamment dans les petites veines. Cette stagnation sanguine entraîne un affaiblissement global de la paroi des veines.

Quels en sont les signes2,3 ?

Lourdeurs, fourmillements ou gonflements dans les jambes, ces premiers signes sont annonciateurs de troubles veineux. Ils se manifestent particulièrement l’été avec la chaleur. Une consultation précoce permet de les prévenir et d’éviter les complications. Pourtant, elle reste encore trop souvent négligée.

Quelles en sont les causes4  ?

Il existe plusieurs facteurs qui favorisent les troubles veineux :

  • le déséquilibre hormonal (chez la femme et notamment lors d’une grossesse ou de la ménopause),

  • le vieillissement (les veines perdent petit à petit leur élasticité et ne se contractent plus aussi facilement),

  • l’hérédité (avoir un parent qui présente des problèmes veineux augmente de 45% le risque d’en avoir soi-même),

  • l’excès de poids (il accroit la pression sur les jambes et diminue sensiblement le retour veineux),

  • la station debout et le piétinement (habituellement, la marche propulse le sang vers le haut du corps). Certaines professions sont plus exposées aux troubles veineux que d’autres (coiffeur/euse, hôtesse, vendeur/euse, infirmier/e). La station assise prolongée (long trajet en train et surtout en avion) entraîne également la dilatation des veines.

Comment éviter le phénomène de jambes lourdes4 ?

  • Faire de l’exercice régulièrement permet de prévenir et améliorer les manifestations provoquées par les jambes lourdes (marcher 15 mn - faire des mouvements de flexion et d’extension des pieds, des mouvements de rotation de la cheville, nager…)

  • Eviter d’exposer les jambes au soleil

  • Boire régulièrement

  • Surélever les jambes pendant le sommeil

Le conseil Micronutrition5

Renforcer ses apports en vitamine C pourra être utile, car cette vitamine contribue à la formation normale du collagène pour assurer le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins.
Ça tombe bien, la vitamine C est contenue dans les citrons, les groseilles, la papaye fraîche, le chou-fleur ou encore les radis qui sont des fruits et légumes estivaux.


Références :

1.D’après Société Française de Phlébologie – Communiqué de Presse de la 3ème semaine nationale d’information et de prévention des maladies veineuse – 2006
2.Galanaud JP, Quere I. [Chronic venous insufficiency : varicose veins]. Rev Prat 2010 ;60:407-12.
3.Chleir, F. Maladie veineuse superficielle. La Revue du praticien. Médecine générale 21(758/759), 157-163. 13-2-2007.
4.Jambes lourdes, Ameli Santé. http://www.ameli-sante.fr/jambes-lourdes/jambes-lourdes-symptomes-causes-et-facteurs-favorisants.html - consulté le 08/07/2015
5.Diététique et Nutrition. 2004 (6ème édition). M. Apfelbaum, M. Romon, M. Dubus.

 

 

 

Dossier réalisé en collaboration avec Isabelle Guinobert et Sophie Holowacz (chargées de recherche PiLeJe) - Juillet 2015

 

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook