Fonctionnement et dysfonctionnement des yeux


L’œil, comment ça marche ?

  JPG

Quels sont les principaux troubles de la vision ? 

Les maladies oculaires regroupent des pathologies telles que la cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et le glaucome. Il s’agit des principales causes de cécité dans le monde, et en France. L’allongement de l’espérance de vie se traduit par l’accroissement régulier du nombre de cas.

La cataracte

La cataracte est une opacification du cristallin, accompagnée d’une baisse de l’acuité visuelle pouvant aller jusqu’à la cécité. Elle est responsable d’environ 50% des cas de cécité dans le monde1. D’après l’étude épidémiologie POLA2 menée chez 2584 personnes de plus de 60 ans résidant à Sète, la prévalence des cataractes passe de 10,1% entre 60 et 69 ans à 62% après l’âge de 80 ans.

Si le vieillissement reste le principal facteur de risque pour la cataracte, d’autres facteurs de risque ont été mis en évidence : tabac, diabète, corticothérapie orale au long cours ou encore expositions au soleil.

Le traitement chirurgical est aujourd’hui la principale solution thérapeutique et connaît une augmentation régulière et rapide.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age ou DMLA

La DMLA est fréquente dans les pays développés où elle est devenue la première cause de baisse sévère de la vision en raison du vieillissement de la population3. Si la DMLA survient à partir de 50 ans, la moyenne d’âge des patients se situe autour de 80 ans.

 

En France, on estime qu’un million de personnes sont atteintes par la maladie, le plus souvent d’une forme peu sévère.

La DMLA atteint de manière sélective la macula, partie centrale de la rétine qui correspond à l’endroit où l’acuité visuelle est maximale en provoquant une dégénérescence des cellules visuelles rétiniennes.

On distingue trois types de DMLA4 :

1. Les précurseurs (maculopathie liée à l’âge) forment des petits dépôts rétiniens, observables par examen du fond d’œil, le plus souvent asymptomatiques

2. La forme sèche ou atrophique (un tiers des cas) est marquée par une altération progressive du tissu maculaire

2. La forme humide, dite néovasculaire ou exsudative, se traduit par une prolifération de néovaisseaux sous la rétine et un épaississement de la macula (deux tiers des cas).

La DMLA est une maladie plurifactorielle : l’âge reste, comme pour la cataracte, le facteur de risque le plus important mais ce n’est pas le seul. Parmi les autres facteurs, on distinguera les facteurs génétiques et les facteurs environnementaux, tabac notamment. Mauvaise alimentation et surcharge pondérale peuvent également jouer un rôle, le risque de DMLA étant par exemple doublé dans la population obèse4.

La forme sèche de la DMLA ne peut être traitée par chirurgie. La nutrition a donc tout son rôle à jouer pour en limiter la survenue des symptômes.

Le glaucome5

Le glaucome est une maladie de l’œil associée à la destruction progressive du nerf optique, le plus souvent causée par une pression trop importante à l’intérieur de l’œil. Le glaucome est la seconde cause de cécité dans les pays développés. Si des traitements permettent aujourd’hui de stopper son évolution, ils ne parviennent pas de restaurer la vision lorsque la maladie est déjà évoluée. C’est pourquoi, son dépistage précoce est essentiel.

 

Quels sont les facteurs de risque ?

 

Environ 30 % des glaucomes ont un caractère héréditaire. Le dépistage doit être renforcé dans les familles présentant des antécédents de glaucome. Par ailleurs, le vieillissement, une très forte myopie, une hypertension, un diabète, une apnée du sommeil ou encore la prise prolongée de corticoïdes peuvent accroître le risque de glaucome.

 

 

Dossier réalisé en collaboration avec Amandine Brochot, Chef de projets Recherche (PiLeJe) - Avril 2014

 

Références  :

Fondation pour la Recherche Médicale, Glaucome, DMLA, cataracte, complications liées au diabète La vision menacée : http://www.frm.org/images/stories/Aidez/pdfrs/n94.pdf

Plasma lutein and Zeaxanthin and other carotenoids as modifiable risk factors for age-related maculopathy ans cataract : the POLA study

Cécile Delcourt, Isabelle Carrière, Martine Delage, Pascale Barberger-Gateau, Wolfgang Schalch, POLA study, Investigate Ophthalmology and Visual Science, vol.47, n°2329-35

Dégénérescence maculaire liée à l’âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique, Haute Autorité de Santé (HAS), Recommandation juin 2012 - http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-09/09r09_reco_dmla.pdf

4 La Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) – dossier INSERM : http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/degenerescence-maculaire-liee-a-l-age-dmla

Le Glaucome – dossier INSERM : http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/le-glaucome

 

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook