L’os, un tissu vivant


Malgré son apparence très rigide, le squelette est un tissu en perpétuel renouvellement. En effet, le capital osseux est rythmé par un processus constant de démolition et de reconstruction. Ce phénomène s’appelle le « remodelage osseux ».

Au cœur de ce processus, on trouve 2 types de cellules1 :

  • les ostéoclastes, chargés de détruire l’os ancien en y creusant des trous (activité de résorption).

  • les ostéoblastes, chargés de fabriquer l’os nouveau (activité de formation)

La masse osseuse augmente rapidement pendant la croissance et continue d’augmenter jusqu’à atteindre un pic : la masse osseuse maximale. Le pic de masse osseuse est en partie déterminé par la génétique mais il est très influencé par la nutrition et l’activité physique2 ;3.

La masse osseuse se maintient en général à son maximum environ 20 ans chez l’homme puis diminue de 0,5 à 1% par an. Chez la femme, la décroissance de la masse osseuse commence quelques années avant la ménopause et se poursuit au rythme de 1 à 2% par an durant 8 à 10 ans, puis ralentit jusqu’à ce que son rythme soit le même que chez l’homme.

La « décroissance » osseuse peut conduire, sous l’effet de facteurs de risque spécifiques, à la survenue de l’ostéoporose.


 

Dossier réalisé en collaboration avec Anne Leblanc, Chef de Projets Recherche, PhD - Janvier 2014

 

Références :

1.Echos de la Micronutrition n° 36. L’ostéoporose, ce n’est pas une fatalité. Institut Européen de Diététique et de Micronutrition

2.Prévention, diagnostic et traitement de l’ostéoporose. Note de synthèse Haute Autorité de Santé (HAS)

3.Société française de rhumatologie

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook