Le resvératrol : la molécule anti-âge


De par ses multiples propriétés, ce polyphénol fait l’objet de nombreuses recherches…

Le resvératrol, qu’est-ce que c’est ?

Le resvératrol est un composé polyphénolique connu pour son activité antioxydante. Il est présent dans des plantes comme la vigne, le raisin, les arachides, les mûres, la rhubarbe et dans d’autres plantes très résistantes comme le Polygonum cuspidatum (renouée du Japon) ou le Veratrum album (vératre blanc).

La prévalence des troubles cardiovasculaires, du diabète… augmente avec l’âge. L’alimentation joue un rôle majeur dans la prévention de leur développement.

De nombreuses études ont en effet montré que le resvératrol1 ;2 était capable de moduler certaines voies impliquées dans la réduction du stress oxydatif, en augmentant l’expression d’enzymes piégeant les espèces réactives de l’oxygène par exemple. Il intervient aussi dans le déclenchement de l’apoptose (mort cellulaire), soit en la limitant dans les neurones, soit en l’induisant dans les cellules affectées.

Il est par ailleurs impliqué dans le métabolisme lipidique et présente la capacité de réduire la production de formes oxydées, ce qui lui confère des propriétés cardioprotectrices intéressantes.

Resvératrol et épigénétique

L’épigénétique désigne l’étude des modifications transmissibles et réversibles de l’expression/répression des gènes, qui ne s’accompagnent pas de changements dans la séquence de l’ADN3. Elle permet de mieux comprendre comment l’organisme répond et s’adapte à un environnement qui change et comment ce dernier laisse une trace dans nos cellules en participant au contrôle de l’expression/répression des gènes.

La combinaison de l’épigénétique et de la génétique peuvent créer des conditions favorables au développement de certains troubles. Dans certaines situations comme le vieillissement, on a pu mettre en évidence des modifications du profil épigénétique4.

Or, contrairement aux mutations, les modifications épigénétiques peuvent être réversibles. Plusieurs études ont montré un lien entre des facteurs nutritionnels comme les aliments sources de méthyle et le profil épigénétique. D’autres composés d’origine alimentaire, principalement issus de végétaux, ont été identifiés pour leur effet plus ou moins prononcé sur les mécanismes épigénétiques. Il s’agit notamment des molécules de la famille des polyphénols comme le resvératrol5.

Le resvératrol apparait donc comme protecteur dans de nombreuses voies de signalisations et processus métaboliques.

Dossier réalisé en collaboration avec Anne Leblanc, Chef de Projets Recherche et Sophie Holowacz, Chargée de Recherche Groupe PiLeJe – Novembre 2013


1.Csiszar, A. ; Labinskyy, N. ; Pinto, J. T. ; Ballabh, P. ; Zhang, H. ; Losonczy, G. ; Pearson, K. ; de, C. R. ; Pacher, P. ; Zhang, C. ; Ungvari, Z. Resveratrol induces mitochondrial biogenesis in endothelial cells. Am J Physiol Heart Circ Physiol 2009, 297 (1), H13-H20.

2.Ungvari, Z. ; Labinskyy, N. ; Mukhopadhyay, P. ; Pinto, J. T. ; Bagi, Z. ; Ballabh, P. ; Zhang, C. ; Pacher, P. ; Csiszar, A. Resveratrol attenuates mitochondrial oxidative stress in coronary arterial endothelial cells. Am J Physiol Heart Circ Physiol 2009, 297 (5), H1876-H1881.

3.Laget, S. ; Defossez, P. A. [Master and servant : epigenetic deregulations as a cause and a consequence of cancer]. Med Sci (Paris) 2008, 24 (8-9), 725-730.

4.Rodenhiser, D. ; Mann, M. Epigenetics and human disease : translating basic biology into clinical applications. CMAJ. 2006, 174 (3), 341-348.

5.Link, A. ; Balaguer, F. ; Goel, A. Cancer chemoprevention by dietary polyphenols : promising role for epigenetics. Biochem Pharmacol 2010, 80 (12), 1771-1792

 

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook