Le rôle de notre alimentation


La prévention s’invite à notre table au quotidien et des modifications simples de notre assiette peuvent représenter un atout majeur pour notre santé cardiovasculaire.

Même s’il ne faut pas diaboliser les graisses, certaines étant indispensables à notre santé, il est conseillé de privilégier les huiles riches en stérols végétaux (huile d’olive), en oméga 3 (huile de colza, huile de noix…), de consommer des aliments riches en acides gras polyinsaturés, oméga 3 (poissons gras, noix…) plutôt que des aliments pourvoyeurs d’acides gras saturés (charcuterie, fromage gras…) ou d’acides gras trans (huile de palme, gâteaux secs, viennoiseries, quiches, pizzas industrielles…). Les fritures doivent être occasionnelles.


Les sucres complexes (céréales complètes, légumineuses...) sont à privilégier aux sucres rapides (sodas, gâteaux, bonbons…) en évitant les produits transformés (céréales au chocolat, pain de mie…).


Toutes les sources de polyphénol puissant protecteur antioxydant, seront les bienvenues dans l’assiette. Elles doivent être multiples et variées (thé, chocolat noir, fruits et légumes…)

L’ennemi public sur le plan cardiovasculaire : le sel

Notre apport en sel est trop important. D’ailleurs, L’O.M.S. recommande pour les personnes à haut risque cardiovasculaire ou ayant déjà eu un évènement cardiovasculaire de réduire leur consommation quotidienne d’au moins un tiers et si possible à une quantité inférieure à 5g1.

A table, éviter de resaler, faire attention au sel caché (pain blanc, plats préparés, soupes instantanées...).


En revanche, notre apport en potassium est généralement faible et n’atteint pas les recommandations des autorités. Cet élément est important car il permet de maintenir une pression artérielle normale2. En privilégiant certains aliments, nous pouvons atteindre les apports journaliers recommandés de 2 gr/j. Les fruits et légumes secs (abricots, pruneaux, raisins, lentilles, haricots), les oléagineux (amandes, noisettes), certains légumes (champignons, brocolis, épinards) sont riches en potassium et peuvent contribuer à combler nos besoins en potassium.

Dossier réalisé en collaboration avec Amandine Brochot, Docteur en Biologie - Mars 2012


1.Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 2007 17201
2.European Food Safety Authority (EFSA) Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to potassium and maintenance of normal muscular and neurological function (ID 320, 386) and maintenance of normal blood pressure (ID 321) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006 ; 10.
  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook