Les antioxydants : une protection complémentaire


L’état de l’appareil respiratoire est lié à la qualité de l’air inhalé et à ses capacités de défense1. En effet, la pollution atmosphérique agresse le poumon par sa capacité d’induction de radicaux libres2.

Comment interviennent les radicaux libres ?

Presque tout l’oxygène est correctement transformé, seul un faible pourcentage échappe à la règle et peut donner lieu à des espèces hyperréactives que l’on appelle “formes réactives de l’oxygène” (FRO) ou “radicaux libres”. Ces radicaux libres sont en fait des petites bombes moléculaires qui en cas d’excès peuvent perturber le bon fonctionnement de l’organisme et accélérer le vieillissement cellulaire.

Mais la nature a tout prévu.
Elle nous a pourvus de systèmes “antioxydants” pour lutter contre les radicaux libres. Certains sont fabriqués par nos cellules et portent des noms un peu compliqués (superoxyde dismutase), la plupart sont apportés notamment par l’alimentation. C’est le cas des vitamines A, C et E, du zinc ou du sélénium. Le plus souvent, ils fonctionnent en synergie les uns avec les autres.


Concernant la pollution aérienne, les effets toxiques de la pollution se développent lorsqu’il
existe un déséquilibre entre la quantité d’agents oxydants et les capacités de défenses antioxydantes.

Puisque l’alimentation est une source majeure d’antioxydants, l’apport de ces composés pourrait donc être un moyen d’augmenter les capacités de défense antioxydantes au
niveau des voies respiratoires3.

Où trouver des antioxydants ?

Dans les fruits et légumes ! On les choisira de préférence de saison et si possible issus de l’agriculture biologique pour limiter les pesticides même si l’essentiel est de bénéficier d’un apport quotidien suffisant en végétaux.
Pour le mois de février, on privilégiera par exemple les carottes, le céleri, les choux, les endives, la mâche ou encore les poireaux et pour les fruits, on pensera aux agrumes (sources de vitamine C) bananes, pommes, mangues ou kiwi4.

 

 

Dossier réalisé en collaboration avec Isabelle Guinobert, Chef de projet Recherche (PiLeJe) - Février 2015.

 

 

Références :

1. Taytard A. Environnement - Systèmes de défense de l’appareil respiratoire. FGLMR 2013. Internet : http://www.respir.com/doc/abonne/base/EnvironnementDefenses.asp
2. Baeza A, Marano F. [Pollution atmosphérique et maladies respiratoires : un rôle central pour le stress oxydant]. Med Sci (Paris) 2007 ;23:497-501.
3. Romieu I, Castro-Giner F, Kunzli N, Sunyer J. Air pollution, oxida¬tive stress and dietary supplementation : a review. Eur Respir J 2008 ;31:179-96.
4. http://alimentation.gouv.fr/produit-saison

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook