Les bons réflexes alimentaires


1. Diminuer l’acidité de son corps et l’apport en sodium (sel)

Il convient de limiter les aliments acidifiants et riches en sodium tels que le pain, la charcuterie, le fromage, les plats industriels au profit des fruits et légumes qui sont alcalinisants et riches en potassium (ex : la banane).

Les légumes de la famille des crucifères (tous les choux, le navet, le cresson, le brocoli…) s’avère intéressante grâce à leur teneur en sulforaphane. En effet, d’après l’étude publiée dans Arthritis et Rheumatism1, le sulforaphane, libéré après la consommation de légumes crucifères dont le brocoli, ralentirait la destruction du cartilage dans les articulations.

2.  Des omega-3 pour leur action anti-inflammatoire

Les acides gras polyinsaturés oméga-3 EPA et DHA sont reconnus entre autre, pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Le processus de dégénérescence articulaire impliquant une inflammation locale, un apport nutritionnel adéquat en ces acides gras pourrait être utile2,3.

Pour ce faire, il convient de privilégier la consommation de poissons gras (saumon, sardine, thon, maquereau…) et des huiles de colza, de noix, de cameline...

3.  Des micronutriments spécifiques : Glucosamine et Chondroïtine

La glucosamine est une substance naturelle présente dans l’organisme, formée à partir de glucose et de glutamine. Elle se trouve principalement dans le cartilage et joue un rôle important dans son maintien. Les recherches menées sur cette substance ont été motivées par l’idée que l’apport de ce précurseur pourrait stimuler la synthèse de la matrice cartilagineuse. De nombreuses études montrent, en réponse à l’ingestion de glucosamine pendant 4 à 8 semaines(4-11) :

- une amélioration des symptômes (douleur et handicap fonctionnel notamment),

- un ralentissement de la perte de cartilage,

- une diminution de la consommation d’antalgiques et/ou une amélioration de la qualité de vie.

La chondroïtine est également fabriquée par l’organisme et sa production diminue avec l’âge. Elle intervient dans la diminution des symptômes inflammatoires en favorisant la reconstruction du cartilage et en inhibant partiellement l’enzyme qui la détruit12. La chondroïtine sulfate peut être apportée par l’alimentation puisqu’elle est présente dans les cartilages de requin ou de raie.

4. Du côté des plantes : Curcuma longa L

Plus couramment utilisé en épices pour constituer le curry, le curcuma contribue à apaiser les articulations sensibles et à augmenter la mobilité articulaire.

 

Dossier réalisé en collaboration avec Anne Leblanc, Chef de projets Recherche – Novembre 2016


1. Sulforaphane represses matrix-degrading proteases and protects cartilage from destruction in vitro and in vivo, Arthritis and Rheumatis, 2013. Le Sulforaphame permettrait de bloquer les enzymes responsables de la destruction des articulations en inhibant une protéine responsable elle-même de l’inflammation.

2. Curtis CL, Rees SG, Little CB, Flannery CR, Hugues CE, Wilson C, et al. Pathologic indicators of degradation and inflammation in human osteoarthritic cartilage are abrogated by exposure to n-3 fatty acids. Athrisis Rheum 2002 Jun ;46(6):1544-53.

3. Curtis CL, Rees SG, Little CB, Flannery CR, Hugues CE, Wilson C, et al. Effects of n-3 fatty acids on cartilage metabolism. Proc Nutr Soc 2002 Aug ;61(3):381-9.

4. Pavelka K, Gatterova J, Olejarova M, Machacek S, Giacovelli G, Rovati LC. Glucosamine sulfate use and delay of progression of knee osteoarthritis : a 3-year, randomized, placebo-controlled, double-blind study. Arch Intern Med 2002 Oct 14 ;162(18):2113-23.

5. Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC, Lee RL, Lejeune E, Bruyere O, et al. Long-term effects of glucosamine sulphate on osteoarthritis progression : a randomised, placebo-controlled clinical trial. Lancet 2001 Jan 27 ;357(9252):251-6.

6. Anderson JW, Nicolosi RJ, Borzelleca JF. Glucosamine effects in humans : a review of effects on glucose metabolism, side effects, safety considerations and efficacy. Food Chem Toxicol 2005 ;43(2):187-201.

7. Braham R, Dawson B, Goodman C. The effect of glucosamine supplementation on people experiencing regular knee pain. Br J Sports Med 2003 ;37(1):45-9.

8. Gaby AR. Natural treatments for osteoarthritis. Altern Med Rev 1999 ;4(5):330-41.

9. McAlindon TE, LaValley MP, Gulin JP, Felson DT. Glucosamine and chondroitin for treatment of osteoarthritis : a systematic quality assessment and meta-analysis. Jama 2000 ;283(11):1469-75.

10. McAlindon TE, Biggee BA. Nutritional factors and osteoarthritis : recent developments. Curr Opin Rheumatol 2005 ;17(5):647-52.

11. Richy F, Bruyere O, Ethgen O, Cucherat M, Henrotin Y, Reginster JY. Structural and symptomatic efficacy of glucosamine and chondroitin in knee osteoarthritis : a comprehensive meta-analysis. Arch Intern Med 2003 ;163(13):1514-22. 30. Towheed T. Glucosamine therapy for treating osteoarthritis. Cochrane Database of systematic reviews 2004.

12. Soulager naturellement l’arthrose, Les Echos de la micronutrition, IEDM (Institut Européen De Micronutrition)

 

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook