Les infections les plus fréquentes chez l’enfant


A la naissance, le nouveau-né se caractérise par une immaturité de tous ses moyens de défenses immunitaires. Durant cette période et bien au-delà, l’immaturité fonctionnelle du système immunitaire expose le nouveau-né et l’enfant en bas-âge à un risque important d’infections aussi bien gastro-intestinales que respiratoires.

La gastro-entérite du nourrisson et de l’enfant constitue la cause la plus fréquente d’infection du jeune enfant dans le monde1.

La gastro-entérite est une infection du système digestif. Elle est due à une inflammation des parois de l’estomac et de l’intestin. Les rotavirus sont les principaux agents responsables des gastro-entérites. Aujourd’hui, ils restent à l’origine d’un nombre important d’épisodes diarrhéiques que les progrès de l’hygiène n’ont pas réussi à maîtriser, y compris dans les pays industrialisés. Pratiquement tous les enfants avant l’âge de 2-3 ans ont déjà été infectés par les rotavirus2. Ces derniers se transmettent par le contact avec un sujet atteint d’une gastro-entérite, par les mains souillées (poignée de main), par l’intermédiaire d’un support inerte souillé (jouet) ou par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.

Quels sont les signes de la gastro-entérite chez l’enfant ?

Ils se caractérisent par des selles liquides souvent associées à des vomissements. Dans la majorité des cas, les signes de la diarrhée régressent en quelques jours. Pendant toute sa durée, il est important de bien s’hydrater, car le corps peut perdre beaucoup d’eau et de sels minéraux par les selles. Cette mesure est particulièrement importante pour les enfants et les personnes âgées.


L’incidence des diarrhées infantiles de courte durée (dites « aiguës »), dans les pays industrialisés, est estimée entre 1,3 et 2,3 épisodes par enfant - les chiffres étant plus élevés chez les enfants séjournant en collectivité3.

Les infections respiratoires

Les enfants sont également particulièrement sensibles aux infections respiratoires dont les signes peuvent être de natures diverses et variées (toux, nez qui coule, fièvre...)4. Plus de 200 virus peuvent être à l’origine de ces infections5.

Les infections des voies respiratoires supérieures (I.V.R.S.)

Elles sont sans doute les affections qui frappent le plus souvent les enfants et prennent généralement la forme d’un rhume ou d’une grippe. Elles sont souvent associées à d’autres affections, telles que l’otite, la bronchite, la sinusite, le mal de gorge, la toux et la congestion nasale. On estime qu’un enfant âgé de 2 ans et demi à 6 ans a en moyenne 5 infections des voies respiratoires hautes par an4.

Les infections des voies respiratoires inférieures (I.V.R.I.)

Elles sont très fréquentes. Il s’agit de la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans ou des bronchites. La bronchiolite est notamment devenue un véritable problème de santé publique, touchant un enfant de moins de 2 ans sur 3 en France.


La grippe, qui correspond à une atteinte des voies respiratoires supérieures et inférieures touche également massivement les enfants. Et, ce n’est qu’au cours de la dernière décennie que le poids de la grippe chez l’enfant, longtemps considéré comme une maladie de l’adulte a été prise en considération6. Une étude française a montré que le taux d’attaque le plus élevé était observé chez les enfants d’âge scolaire. D’autres ont montré qu’au cours d’une épidémie de grippe, 30 à 40% des enfants sont touchés et qu’un tiers des nourrissons contractent la maladie au cours de la première année.

Bénéficiez des conseils d’un professionnel de santé

Afin de limiter la colonisation d’intrus dans l’organisme des enfants, il est donc nécessaire de mettre en place des stratégies préventives dès leur plus jeune âge. Un professionnel de santé pourra vous apporter des conseils adaptés en fonction des besoins de vos enfants.

 

Dossier réalisé en collaboration avec Isabelle Guinobert, Chargée de Recherche (PiLeJe) - Septembre 2011

 

 

1.Ruemmele, F. M. and O. Goulet. 2007. 

2.www.inrs.fr

3.Olives, J. P. 1999. Diarrhée aiguë du nourrisson. La Revue du Praticien 49:2153-2160
4. Brouard, J., A. Vabret, D. Nimal-Cuvillon, N. Bach, A. Bessiere, A. Arion, and F. Freymuth. 2007. [Epidemiology of acute upper and lower respiratory tract infections in children]. Rev Prat. 57:1759-1766.
5.Gaudelus, J. 2007. [Acute respiratory tract infections in children. Lower infections]. Rev Prat. 57:1873-1875
6.Floret, D. 2007. [Influenza in children]. Rev Prat. 57:1895-1899

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook