Maladies cardiovasculaires : définition et exemples


Les maladies cardiovasculaires peuvent prendre de multiples formes et occasionnent 147 000 décès par an en France. Elles représentent la première cause de mortalité chez les femmes de plus de 65 ans1

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S), les maladies cardiovasculaires constituent un ensemble de facteurs affectant le cœur et les vaisseaux sanguins, qui comprennent entre autres :

Les maladies coronariennes (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur)

Les maladies cérébro-vasculaires (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau)

Les atteintes des artères périphériques (touchant les vaisseaux sanguins qui alimentent les bras et les jambes)

Les thromboses veineuses profondes ou phlébites et les embolies pulmonaires (obstruction des veines des jambes par un caillot sanguin, susceptible de se libérer et de migrer vers le cœur ou les poumons).

Les infarctus du myocarde (I.D.M.) et les accidents vasculaires cérébraux (A.V.C.) sont principalement dus à un dépôt graisseux dans la paroi interne des vaisseaux sanguins irrigants ces organes : ce phénomène est appelé athérosclérose. La formation de ce dépôt, ou plaque d’athérome, va au fil du temps réduire le diamètre de l’artère et limiter l’écoulement du sang jusqu’à boucher complètement l’artère et provoquer un I.D.M. ou un A.V.C. par défaut de vascularisation.

Quels sont les facteurs de risques ?

Un ensemble de facteurs peuvent entraîner la formation de ces plaques d’athérome :

-des facteurs non modifiables tels que l’âge, le sexe, les antécédents familiaux et les prédispositions génétiques

- des facteurs modifiables, comme un excès de cholestérol et de triglycérides, une glycémie trop élevée, l’hypertension artérielle, le surpoids et la sédentarité, l’alcool en excès, le tabac, et le stress. Ces éléments sont responsables d’environ 80% des maladies coronariennes et cérébrales vasculaires.

 

Ainsi, il est communément admis que le risque cardiovasculaire commence à s’accroître à partir de 40 ans et chez les femmes après la ménopause.

 

De même, les personnes dont un membre de la famille a eu précocement des maladies cardiovasculaires (père ou frère avant 55 ans - mère ou sœur avant 65 ans) sont plus à risque.

Dossier réalisé en collaboration avec Amandine Brochot, Docteur en Biologie - Mars 2012

 

1.www.e-sante.fr

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook