Mieux comprendre le stress


Pour beaucoup d’entre nous, la rentrée (reprise du travail, retour sur le chemin de l’école) entraîne parfois du stress difficile à contrôler1.

Mais qu’est-ce que le stress ?

Sur le plan biologique, le stress est une réaction normale d’adaptation de l’organisme destinée à répondre à une agression qui compromet la survie de l’individu. Ce mécanisme d’adaptation instinctif se met également en place vis à vis de stress moins dangereux liés aux dimensions sociales et émotionnelles de l’être humain (nouvel emploi, déménagement, deuil, séparation, pression professionnelle…).2

 

Il recouvre 3 composantes :


1. les agents stressants, appelés "stresseurs" - Ce sont tous des stimuli que l’organisme perçoit comme une menace à sa préservation ou à la satisfaction des besoins physiques ou psychologiques. Ils peuvent être négatifs ou positifs,


2. la réaction de stress (ou réponse de stress) chez la personne, physiologique comme psychologique, incluant l’évaluation du stresseur et les stratégies d’ajustement pour y faire face, ainsi que


3. les conséquences

Quel est le mécanisme du stress ?

1. Lorsqu’un individu perçoit un stimulus « stresseur », son corps ressent ce qu’on appelle « le stress » : il en résulte une réponse de l’organisme qui va accroitre l’énergie disponible et augmenter la performance, et qui entre ainsi dans une phase d’alarme.


2. Lorsque le stimulus se maintient ou se renforce, la pression va s’accroître et amener l’individu en phase de résistance. C’est à ce stade que la performance est optimale. Dans le cas d’une pression forte et d’un enjeu important, l’organisme sécrète alors du cortisol (hormone qui permet de trouver de nouvelles sources d’énergie).


3. Si la tension est trop forte et se maintient trop longuement, l’individu ne dispose plus de réserves psychiques et biologiques pour répondre au stimulus. Il rentre donc en phase d’épuisement.

Face à une situation de stress, notre corps sécrète de l’adrénaline et du cortisol. Cette réaction physiologique entraîne :
- une augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire
- une augmentation de la capacité musculaire
- la libération de sucre et de graisse dans le sang pour fournir plus d’énergie à l’organisme afin d’affronter les agressions extérieures

Quelles sont les conséquences du stress ?

Le stress prolongé ou non géré a, par ses réponses neuro-hormonales, des répercussions aussi bien sur le fonctionnement du corps que sur le fonctionnement psychique3. Selon les individus, le stress peut se manifester par2 ;4 :
- une modification des habitudes alimentaires, des maux d’estomac, une fatigue…
- un état de tension nerveuse, une irritabilité, des difficultés de concentration, une baisse de la motivation, des troubles du sommeil, de la mémoire…

Dossier réalisé en collaboration avec Isabelle Guinobert – Chargée de Recherche PiLeJe 

1.http://www.psychologies.com/Bien-etre/Stress/Stress-au-quotidien/Interviews/Rentree-sous-stress

2.Fradin J, Aalberse M. L’intelligence du stress. 2008 ; Paris : Eyrolles.

3.Groc L, Chaouloff F. [New insights in stress-induced synaptic adaptations]. Med Sci (Paris). 2008 ;24:776-778.

4.Schermerhorn JR, Hunt JG, Osborn RN. Comportement humain et organisation. 2006 ; Saint-Laurent, Québec : Éditions du Renouveau

pédagogique

 

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook