Préserver son microbiote pour bien vieillir


Le microbiote intestinal correspond à l’ensemble des micro-organismes qui vivent dans le tractus digestif. Il est composé de 100 000 milliards de bactéries soit 10 à 100 fois le nombre de cellules de notre organisme1. On estime aujourd’hui que 800 à 1 000 espèces bactériennes constituent le microbiote intestinal dominant d’un individu adulte. Si la diversité d’espèces de ce microbiote intestinal est très stable dans le temps chez l’adulte sain, il n’en n’est pas de même aux âges extrêmes de la vie, à savoir chez le nouveau-né et la personne âgée2.

Evolution dans le temps du microbiote intestinal

Le microbiote intestinal suit un long cycle de maturation tout au long de la vie. Chaque individu naît stérile, du point de vue microbien et c’est au cours de la première semaine de vie que nous nous retrouvons colonisés par un premier groupe de bactéries provenant des contacts humains, principalement de la mère et de l’environnement. Puis le microbiote se complexifie, surtout au moment où l’alimentation n’est plus exclusivement à base de lait. On considère, avec les techniques dont on dispose, que le microbiote n’atteint pas sa « maturité » avant l’âge de 2 ans.

Chez la personne âgée, de nouvelles modifications du microbiote intestinal s’opèrent. Le microbiote perd principalement en stabilité et augmente en complexité par rapport à celui de l’adulte (20-50 ans). Un déclin quantitatif et qualitatif des bifidobactéries a également été observé chez la personne âgée de plus de 65 ans.

Quels sont les facteurs favorisant les modifications du microbiote intestinal chez la personne âgée ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer la stabilité du microbiote intestinal au cours du vieillissement. L’évolution des habitudes alimentaires avec l’âge (diminution de la diversité alimentaire, diminution quantitative de certaines catégories de produits…) peut avoir pour conséquence directe, une modification des substrats disponibles pour le microbiote intestinal et favoriser la croissance de certaines espèces bactériennes au détriment d’autres. Les phénomènes immunologiques liés à l’âge, les modifications de la physiologie digestive liées à l’âge, ou encore l’augmentation de la consommation des médicaments avec l’âge (antibiotiques, laxatifs, inhibiteurs de le pompe à protons…)3 ont également été proposés comme facteurs pouvant influencer la stabilité et la composition du microbiote intestinal. Un changement dans les capacités d’adhésion des bifidobactéries4 ainsi que des altérations dans la composition chimique du mucus avec l’âge ont également été soulignés et pourraient expliquer la réduction des bifidobactéries chez le sujet âgé5.

Chez la personne âgée, les conséquences d’une modification du microbiote intestinal n’ont pas encore été étudiées et restent à démontrer. Cependant, le déclin quantitatif et qualitatif de bactéries aussi importantes que les bifidobactéries pourrait jouer un rôle non négligeable dans l’altération des fonctions gastro-intestinales et immunitaires6.

Dossier réalisé en collaboration avec Anne Leblanc, Chef de Projets Recherche et Sophie Holowacz, Chargée de Recherche Groupe PiLeJe – Novembre 2013

 

1. Leclerc, M., Juste, C., Blottière, H. & Doré, J. (2007) Microbiote intestinal : un univers méconnu. Cah Nutr Diet 42 : 22-27.

2. Mitsuoka, T. (1992) Intestinal flora and aging. Nutr Rev 50 : 438-446.

3. Woodmansey, E. J., McMurdo, M. E., Macfarlane, G. T. & Macfarlane, S. (2004) Comparison of compositions and metabolic activities of fecal microbiotas in young adults and in antibiotic-treated and non-antibiotic-treated elderly subjects. Appl Environ Microbiol 70 : 6113-6122.

4. He, F., Ouwehand, A. C., Isolauri, E., Hosoda, M., Benno, Y. & Salminen, S. (2001) Differences in composition and mucosal adhesion of bifidobacteria isolated from healthy adults and healthy seniors. Curr Microbiol 43 : 351-354.

5. Ouwehand, A. C., Isolauri, E., Kirjavainen, P. V. & Salminen, S. J. (1999) Adhesion of four Bifidobacterium strains to human intestinal mucus from subjects in different age groups. FEMS Microbiol Lett 172 : 61-64.

6. Woodmansey, E. J. (2007) Intestinal bacteria and ageing. J Appl. Microbiol. 102 : 1178-1186.

  RAPPEL GRATUIT
Une question ? Besoin d'aide ? APPEL GRATUIT
  DOCUMENTATION
Demander une brochure
  ABONNEMENT
Pour recevoir la newsletter


Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé - www.mangerbouger.fr
Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr
Suivez-nous sur : Rejoignez-nous sur facebook